Académie de trading FxPro

Notions de base Forex

Facile à comprendre, difficile à maîtriser.

Forex et FX sont des abréviations interchangeables pour Foreign Exchange, terme utilisé pour désigner les marchés mondiaux des devises. Bien que ces marchés soient complexes, les devises sont probablement de toutes les catégories d'actifs la plus simple à comprendre pour les débutants. Même ceux qui n'ont jamais fait de trading auparavant auront une compréhension de base de ce qu'implique le trading des devises. Après tout, nous sommes tous familiers avec l'utilisation de notre devise nationale, et beaucoup ont fait l'expérience de la conversion de cette devise dans une autre valeur lors d'un voyage. Voici, en quelques mots, ce qu'est le trading de devises. Les devises diffèrent en valeur et ces différences sont en constante évolution; acheter une devise sous-évaluée quand elle commence à augmenter, ainsi que vendre une devise surévaluée qui commence à chuter générent des bénéfices; l'inverse vous fera subir des pertes. Assez simple, non ? Oui, mais apprendre à discerner les influences responsables de ces fluctuations, et être capable d'agir de manière profitable sur le long terme, c'est le vrai défi du Forex.

Les taux de change expliqués

Les taux de change sont les valeurs relatives entre les devises qui appartiennent à différents pays ou régions économiques. Lorsque l'on vous présente un taux de change, par exemple pour l'EUR / USD, la valeur d'une devise est cotée par rapport à l'autre (dans ce cas l'euro contre le dollar américain). C'est pourquoi vous voyez deux devises dans une citation de taux de change, mais un seul chiffre, la valeur de l'une étant déterminée par combien vous pouvez en acheter avec l'autre. Cela n'a aucun sens de penser en termes de valeurs absolues quand il s'agit de devises alors que leurs valeurs sont interdépendantes. C'est l'une des principales différences entre le trading forex et le trading de titres ou de matières premières.

La première devise de chaque paire est appelée la devise de base, c'est celle dont on vous a donné la valeur. C'est aussi celle sur laquelle vous effectuez l'action d'achat ou de vente lors du trading Forex. La deuxième devise de la paire est la devise de cotation ou contre-devise; le chiffre coté dans le taux de change est libellé dans cette devise. Essentiellement, quand vous observez un taux d'échange, vous êtes informé de ce que la monnaie de base vaut par rapport à la devise de cotation. Ainsi quand vous regardez le taux de change de l' EUR / USD, vous observez la cotation de la valeur de l'euro en dollars américains, ou plus exactement combien de dollars américains sont requis pour l'achat d' 1 euro.

Ainsi, un taux de change d' EUR / USD de 1,33 signifie que 1 euro vaut 1 dollar et 33 cents, ou que $ 1,33 sont nécessaires à l'achat d'1 euro. Les devises sont toujours cotées de cette façon; si ce n'était cette convention, €1 serait juste une valeur de 1 euro, et n'aurait aucune signification.

Lorsque l'EUR / USD augmente, cela signifie que l'euro se renforce et / ou que le dollar s'affaiblit. En tant que trader Forex vous pouvez vous positionner de différentes manières, profitant de toute éventualité. Vous pouvez acheter, ou prendre une position longue sur l'EUR / USD lorsque vous pensez que l'euro est susceptible d'augmenter, ou le dollar de tomber. Vous pouvez également vendre ou prendre une position courte sur l'EUR / USD lorsque vous prévoyez que l'euro devrait baisser en valeur, ou le dollar américain augmenter.

Un examen plus attentif des paires de devises

Toutes les devises ont une abréviation de trois lettres connue sous le nom de code ISO de la devise. Dans la plupart des cas, les deux premières lettres désignent le pays, et la troisième fait référence au nom de la devise en question.

Les devises les plus couramment tradées sont connues comme les “majeures”. Ce sont : Le dollar américain (USD), l'euro (EUR), le yen japonais (JPY), la livre sterling (GBP), le franc suisse (CHF), le dollar canadien (CAD), le dollar australien (AUD ) et le dollar néo-zélandais (NZD).

Les principales paires impliquent toutes l'USD jumelé avec chacune des autres grandes devises énumérées ci-dessus.

Les paires de devises majeures
EUR / USD (Euro-zone / États-Unis)
USD / JPY ( États-Unis / Japon)
GBP / USD (Royaume-Uni / États-Unis)
USD / CHF ( États-Unis / Suisse)
USD / CAD (États-Unis / Canada)
AUD / USD (Australie / États-Unis)
NZD / USD: (Nouvelle-Zélande / États-Unis)

Les paires ne possédant pas le dollar américain soit comme base, soit comme cotation, sont connues comme “paires croisées”, ou “cours croisés”. Les principaux cours croisés sont constitués de l'une des principales devises énumérées ci-dessus (à l'exception, bien sûr, de l'USD) croisée avec d'autres (les paires croisées les plus courantes sont celles dont font partie l'euro, la livre sterling, ou le yen).

Il faut garder à l'esprit que l'euro est toujours la monnaie de base dans n'importe quelle paire. Il est assez facile de renverser un taux de change, si vous en avez besoin. Ainsi, par exemple, si vous voulez connaître la valeur de USD / EUR (combien d'euros sont nécessaires pour acheter un US dollar) tout ce que vous devez faire est de diviser 1 par le taux de change EUR / USD (1 / 1,33 = 0,75). Dans cet exemple, un US dollar peut être acheté avec 75 centimes d'euro.

Outre les paires majeures et les cours croisés, on trouve aussi les “paires exotiques”. Les paires exotiques se composent d'une majeure croisée avec une devise moins cotée telles que celles appartenant à un marché émergent. Les paires exotiques sont moins liquides et peuvent coûter plus cher, ayant des marges plus importantes.

Achat et vente

La plupart des débutants vont rapidement acquérir une compréhension des fonctions des taux de change, mais lorsqu' ils se connecteront à la plateforme de trading de leur courtier pour la première fois et seront confrontés à deux prix, ainsi que la possibilité d'acheter ou de vendre, ils seront quelque peu submergés. Au début, cela pourrait sembler confus mais ce n'est vraiment pas aussi compliqué qu'il y paraît.

Dans le trading Forex, vous avez la possibilité d'acheter ou de vendre la devise de base de la paire, mais comment vendre quelque chose que vous ne possédez pas ? Dans ce cas, vous l'empruntez auprès de votre courtier. Ainsi, si vous souhaitez vendre ou “prendre une position courte” sur 1 lot d'EUR / USD (soit 100’000 unités), vous devez obligatoirement l'emprunter à votre courtier avant de pouvoir le vendre ( ce n'est pas tout à fait un prêt, mais nous examinerons cet «emprunt» plus en détail lorsque nous nous concentrerons sur la façon dont fonctionnent les CFD). Faire cela signifie que vous prévoyez que l'EUR / USD baissera en valeur de sorte que vous pourrez ensuite le racheter moins cher plus tard, rendre ces 100 000 unités à votre courtier, et faire un bénéfice.

Aussi confus que cela puisse paraître de prime abord, ne vous laissez pas impressionner par la possibilité de vendre et par les deux prix différents qui vous été ont cotés. Toutes les transactions de devises impliquent à la fois l'achat et la vente ; la fermeture d'une position que vous avez ouverte vous oblige à effectuer exactement l'action inverse de celle prise à l'ouverture de la transaction. Donc, si vous avez cliqué sur «Acheter» pour acheter 1 lot d'une devise, puis plus tard cliqué sur «Fermer la transaction », vous revendrez en fait, à un nouveau prix, ces € 100’000, en gardant le bénéfice ou en accusant une perte en fonction de la valeur de la paire au moment de la vente. Naturellement, il s'ensuit que la fermeture d'une position courte, comme nous l'avons vu dans l'exemple de la vente de l'EUR / USD ci-dessus, consiste à racheter la même quantité de la devise que vous avez initialement vendue pour ouvrir la position. Lorsque cet équilibre est rétabli et que vous n'avez plus de positions ouvertes, vous êtes “flat” ou “square”. Si vous avez pris une position longue, pour vous aligner, vous devez vendre la même quantité de devises que vous avez initialement achetée. Si vous avez pris une position courte, pour vous aligner vous devez acheter la même quantité de devises que vous avez initialement vendue.

Aussi, tenez compte du fait que, puisque chaque devise que vous achetez est une paire, toutes les positions que vous prenez implique l'achat de l’une et la vente de l'autre. Vous ne devez pas y penser lorsque vous décidez de cliquer sur ACHETER ou VENDRE, mais ouvrir une position longue sur une paire consiste à acheter simultanément la base et vendre la cotation, à l'inverse une position courte implique la vente de la base et l'achat de la cotation (voir plus loin dans le cours).

Offre et Demande

Les deux prix différents que vous voyez juxtaposés sur votre plateforme de trading pour chaque paire de devises sont respectivement ceux de l’Offre et de la Demande (respectivement Vendre et Acheter) disponibles pour cette paire, la différence entre ces deux prix étant nommée le “spread”. L'Offre située à gauche, le plus bas des deux prix, est le prix de vente d'une paire de devises donnée. La Demande située à droite, le plus élevé des deux prix, est le prix d'achat d'une paire de devises donnée.

Essentiellement, le prix de l'Offre vous indique le prix le plus élevé que les acheteurs sont prêts à payer pour cette devise, et le prix de la Demande le prix le plus bas que les vendeurs sont prêts à accepter pour vendre une devise. Toutes les transactions sur devises Offre / Demande comportent un spread. FxPro reçoit les cours d'Offre / Demande de nos propres fournisseurs de liquidités; en mettant plusieurs banques en concurrence pour vos transactions, nous choisissons la cote la plus compétitive d'Offre / Demande qui nous est proposée et vous la transmettons. Nous prenons nos commissions soit par une légère majoration du spread si vous négociez sur notre plateforme MT4, soit en chargeant une commission fixe pour l'ouverture et la fermeture des positions si vous négociez sur notre plateforme cTrader. Le revenu d'un courtier transparent ne devrait provenir que de ces sources.

Pips et Ticks

Lors de l'affichage des prix des devises sur votre plateforme de trading, vous remarquerez qu'ils sont affichés avec plus de décimales que vous pouvez y être habitué. La plupart d'entre nous sommes habitués à calculer la devise de notre pays à deux décimales. Car, comme moyen d'échange de tous les jours ,la plupart des devises ont 100 unités fractionnaires. Il y a cent pennies pour 1 livre, cent cents pour un dollar, etc.

Sur les marchés Forex, l'évolution des valeurs des devises est calculée par petits incréments. Un “pip” est le nom de la plus faible augmentation de variation de la valeur des devises. Pour la plupart des devises, le pip est la quatrième décimale, dans le cas du yen japonais c'est la deuxième décimale. FxPro calcule les devises jusqu'à cinq décimales sur la plupart des paires et trois décimales sur le yen japonais. La capacité de calculer les prix des paires à un dixième supplémentaire par rapport au pip nous permet de refléter au mieux les conditions du marché, ce qui signifie que vous obtenez un spread plus étroit que lorsque les prix sont simplement arrondis à quatre (voire deux) décimales. Il n'existe pas de convention pour la désignation de cette cinquième décimale, certains l'appellent “pip fractionnel” ou “pip de précision décimale”, et d'autres le surnomment affectueusement “pipette”.

Les pips ne doivent pas être confondus avec les “ticks”. Alors qu'un pip est la plus petite unité de changement possible de valeur d’une devise, un tick est l'incrément par lequel elle change réellement de valeur. Par exemple, disons que la valeur d'une paire de devises change 3 fois entre 13 : 01 - 13 : 02, ces variations peuvent être aussi petites qu'un seul pip, mais peuvent aussi être plus importantes. Elle pourrait, par exemple, sauter 3 pips en valeur de 1,33912 à 1,33942, puis tomber d'un seul pip à 1,33932, et puis sauter de quatre autres pips à 1,33972. Les mouvements réellement accomplis, quelle que soit la valeur en nombre de pips de chaque mouvement, sont appelés ticks.

Bien que ce soient les ticks que vous observez quand vous surveillez le tableau d'une devise en temps réel, ce sont les pips qui feront la différence sur le solde de votre compte de trading. C'est pourquoi il est si important que vous les compreniez. Les pips sont importants pour deux raisons: Les spreads de courtage sont libellés en pips; ainsi un spread de 1,2 signifie qu'il y a une différence de 1,2 pips entre le cours de l’offre et celui de la demande sur une paire de devises donnée. En outre, en tant que trader, vos profits et pertes sont régis par le nombre de pips hauts et bas de la paire sur laquelle vous avez investie avant que vous validiez l'achat ou la vente. Une fois que vous avez ouvert une position, chaque pip haut ou bas ara une certaine valeur monétaire, en fonction, bien sûr, du volume de votre position et de l'effet de levier que vous utilisez.

Le succès du trading de devises peut se résumer en une formule très simple: Faites des pips ; Garder des pips ; Répétez. Comme vous le découvrirez lorsque vous commencerez à pratiquer avec votre compte demo, cette formule est beaucoup plus facile à exprimer qu’à mettre en pratique.

Volume, effet de levier et marge

Les volumes d'échanges, l'effet de levier et la marge sont aussi des éléments de confusion courants pour de nombreux débutants. Commençons par le volume.

Le volume: se réfère à la taille réelle d'une transaction et est habituellement calculé en “lots”. En Forex, un lot représente 100’000 unités d'une devise; en d'autres termes, un lot d'EUR / USD est une position valant 100’000 euros. Au cours des dernières années, des mini et micro-lots ont également été mis à la disposition des traders; un mini-lot vaut 10’000 unités et un micro-lot 1’000 unités de la devise achetée ou vendue.

Selon la plateforme que vous utilisez, cela peut être représenté différemment. Sur la plate-forme MT4, votre fenêtre d'exécution de trade a une section intitulée « Volume ». A partir de là, vous pouvez sélectionner la taille de la position que vous allez ouvrir. 1,0 est un lot, 0,1 est un mini-lot et 0,01 est un micro-lot. Ainsi, par exemple, un volume d'échanges de 0,4 sur l'EUR / USD est une position valant 40’000 euros. Sur la plateforme cTrader, les volumes sont étiquetés de manière plus familière, avec des options pour entrer des transactions allant de 10k (mille) à 100m (million) disponibles aussi longtemps que vous avez une marge suffisante sur votre compte.

Passons à l'effet de levier.

L'effet de levier: vous permet des positions de commande qui dépassent la valeur de votre investissement initial. Chaque fois que vous empruntez de l'argent ou utilisez un instrument financier comme un CFD pour faire un investissement qui dépasse la valeur de votre capital, vous utilisez l'effet de levier. Dans le trading, l'effet de levier est exprimé comme un rapport. FxPro propose à ses clients un effet de levier de 1 : 1 (sans effet de levier) jusqu’à 500 : 1 (500 fois le montant investi). Donc, si vous voulez acheter 100’000 euros (1 lot) et que avez un effet de levier de 100:1, vous aurez seulement besoin de posséder 1’000 euros (ou l'équivalent selon la devise de votre compte) comme marge pour garantir la position.

Passons maintenant à la marge.

La marge: Elle peut être considérée comme un dépôt requis pour l'utilisation de l'effet de levier. Chaque fois que vous ouvrez une position avec effet de levier, un certain montant du solde de votre compte garantira la marge. Le montant exact dépend de la taille de la position et de l'effet de levier utilisé. La marge est là pour garantir la position que vous avez ouverte au cas où elle s’avèrerait défavorable. De même que chaque pip haut ou bas dans une transaction ouverte sera reflété dans le solde de votre compte, il peut aussi entamer votre marge en cas de perte.

Votre marge libre est le montant que vous avez dans votre compte de trading qui n'est pas actuellement utilisé pour garantir des positions; ce montant peut être utilisé pour garantir l'ouverture d'autres transactions.

Votre “équité” (“equity”) est le solde de votre compte de trading plus ou moins les profits ou les pertes découlant de vos positions ouvertes.

Votre niveau de marge est calculé en pourcentage et correspond au rapport de votre équité à la marge utilisée. Lorsque ce chiffre tombe à 100 %, cela signifie que la totalité de votre solde de compte de trading est employé comme marge et qu’aucune autre position ne peut être ouverte. Conserver votre niveau de marge le plus haut possible au-dessus de 100 % est important, surtout pour les traders qui investissent sur des délais plus longs. Un niveau de marge élevé signifie que vous n'avez pas à vous inquiéter d'un trade temporairement défavorable parce que vous avez un solde plus que suffisant dans votre compte de trading pour affronter cette situation. Si vous êtes confiant dans la position prise et considérez que la décision du marché contre elle n'est que temporaire, vous pouvez vous permettre de la surmonter et d'attendre que la tendance sur laquelle vous avez investi se réaffirme.

Comme mentionné précédemment, les raisons pour lesquelles le trading forex est habituellement beaucoup moins accessible aux investisseurs individuels sont liées au volume et à l'effet de levier. Avant les mini et micro-lots, le volume des échanges minimum était de 1 lot, le facteur de l'effet de levier était aussi habituellement très limité, et il est donc évident que l'ouverture de la position Forex la plus petite possible demandait une quantité importante de capital il y a seulement une dizaine d'années. Ce n'est plus le cas aujourd'hui: Un trader instruit avec une solide connaissance de la gestion des risques peut opérer sur les marchés mondiaux des devises, et avoir du succès avec un investissement initial relativement faible.

Trade Forex Like a Pro
Le trading des CFD peut entraîner des pertes d'argent importantes