Le glossaire du Trader

Bandes de Bollinger

Développées par John Bollinger dans les années 1980, les bandes de Bollinger constituent un indicateur de volatilité par superposition graphique utilisé en analyse technique pour mesurer les hauts et les bas des prix par comparaison avec les variations historiques. Les bandes de Bollinger se composent d'une moyenne mobile et de deux bandes de trading, l'écart-type étant ajouté au-dessus et soustrait au-dessous. Les bandes représentent la volatilité ; lorsqu'elles sont éloignées l'une de l'autre, cela indique une forte volatilité de l'actif représenté sur le graphique, lorsqu'elles se rapprochent, la volatilité est faible. Quand le prix de l'actif atteint de façon constante la bande inférieure, il est considéré comme survendu et un retournement se prépare. Quand le prix continue à jouxter la bande supérieure, il est considéré comme suracheté et un retournement est probable. Dans une tendance haussière, le prix se déplace entre la moyenne mobile et la bande supérieure ; s'il franchit à la baisse la ligne de la moyenne mobile, c'est le signal d'un retournement vers une tendance baissière. À l'inverse, dans une tendance baissière, si le prix tend à se déplacer entre la moyenne mobile et la bande inférieure et qu'il franchit la moyenne mobile à la hausse, c'est le signal d'un retournement vers une tendance haussière.