Le glossaire du Trader

Futures

Les contrats futures permettent aux acheteurs et vendeurs de convenir d'un prix pour un actif devant être échangé à une date ultérieure. L'acheteur d'un contrat future prend une position acheteuse en misant sur sa valorisation dans le futur. Le vendeur prend une position vendeuse en misant sur une dépréciation de l'actif dans le futur. Les futures sont pratiquement identiques aux contrats à terme ('forwards') puisque les deux déterminent à l'avance le prix d'une transaction différée dans le temps. Quelques éléments essentiels différencient toutefois les futures des forwards. Tout d'abord, les contrats futures sont négociés par le biais d'un échange, c'est-à-dire qu'ils doivent être standardisés et sont donc moins rigides que les forwards. Ensuite, les futures sont évalués au prix du marché, c'est-à-dire que les écarts de valeur à compter du moment où le contrat est conclu sont établis sur une base quotidienne entre l'acheteur et le vendeur, contrairement aux forwards où ils sont réglés à la fin du contrat. Enfin, les futures sont utilisés moins fréquemment par les spéculateurs qui n'ont aucune intention d'entrer en possession de l'actif physique négocié ; autrement dit, les contrats futures sont généralement liquidés avant l'échéance. Les forwards, au contraire, sont utilisés par des vendeurs comme les exploitants agricoles qui veulent se couvrir contre l'instabilité des prix ; les marchandises négociées sont donc plus souvent échangées à la maturité du contrat.