Le glossaire du Trader

Ordre différé

Un ordre différé est une instruction d'acheter ou de vendre un instrument lorsque certaines conditions préalables définies par le trader sont réunies. Les ordres différés relèvent de deux catégories, les ordres à cours limité et les ordres stop. Essentiellement, lors du placement d'un ordre différé, le trader informe son broker qu'il ne veut pas une exécution au prix de marché actuel mais uniquement si le prix de marché atteint un certain niveau.

Les ordres à cours limité fixent un prix limite auquel le trader est prêt à acheter ou à vendre. Il existe deux types d'ordres à cours limité : l'ordre 'buy limit' indique que l'instrument est acheté à un prix spécifique ou inférieur, et l'ordre 'sell limit' qui indique qu'un instrument est vendu à un seuil de prix spécifié ou supérieur. Les ordres à cours limité sont particulièrement utiles pour éviter le slippage car ils garantissent l'exécution d'un ordre dans les limites indiquées ou pas d'exécution du tout. L'inconvénient des ordres à cours limité est que, même s'ils évitent le slippage, ils représentent un risque de ne pas être exécutés en périodes de forte volatilité.

Les ordres stop sont des ordres différés qui précisent également que les positions sont ouvertes ou fermées quand les prix spécifiés sont atteints. Bien qu'ils soient souvent confondus avec les ordres à cours limité, un élément essentiel les différencie : quand le prix de marché atteint le niveau spécifié par un trader dans son ordre stop, un ordre de marché est automatiquement placé. Donc ces ordres à cours limité subissent le même sort que les ordres de marché en période de forte volatilité. Du fait qu'ils deviennent effectivement des ordres de marché une fois déclenchés, ils subissent aussi les effets de slippage et de mauvaise exécution dans certaines conditions de marché. Les ordres d'achat stop sont entrés au-dessus du prix de marché actuel et les ordres de vente stop sont entrés au-dessous du prix de marché actuel. Les ordres stop sont utilisés pour sécuriser les gains, limiter les pertes ou prendre une position acheteuse quand le prix d'un actif augmente, et vendeuse quand il baisse.